Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques sur le monde contemporain : G. Eturo, G. Bloufiche et Major Tom

Considérations sur le "pouvoir d'achat" (2)

Publié le 25 Avril 2009 par M. Aurouet in Politique

 

Dans mon précédent article sur le « pouvoir d'achat », j'ai dit, en substance, que cette expression ne faisait qu'entretenir un rapport d'approbation à l'accumulation de richesse. Utilisée le plus souvent pour défendre les salaires des classes moyennes et populaires, elle ne s'inscrit que dans le seul registre de la réclamation. Ce faisant, même portée dans un mouvement collectif, la défense du pouvoir d'achat trouve sa source dans une aspiration de chacun à pouvoir consommer davantage, et non dans une vision partagée du niveau et de la répartition des richesses. En sorte que, prise dans un contexte général de valorisation de la richesse, la défense du pouvoir d'achat n'exprime qu'un souhait d'obtenir des miettes plus consistantes du gâteau économique. Vis-à-vis des riches, qui sont aussi, souvent, les dirigeants des défenseurs du pouvoir d'achat, il ne traduit pas une contestation de leur richesse mais plutôt une frustration. L'écart de revenus, bien entendu, scandalise, et à juste titre. Mais l'attaque manque sa cible : en se contentant de réclamer son « dû », sous la forme d'un droit tacite à consommer davantage (le pouvoir « d'acheter », et notez bien toute la différence avec un revenu « d'existence »), le défenseur de ce « pouvoir » n'affiche aucune vision politique : il se trouve donc logiquement (et paradoxalement !) impuissant à changer l'état social du pays. Certes, cela n'est peut-être pas son but - il souhaite seulement gagner plus, et il n'y a pas de raison de penser que c'est a priori injustifié - mais cela explique ce sentiment d'impasse que nous trouvons tous sur notre chemin. Faute d'envisager les problèmes, et notamment les problèmes économiques, dans une vision politique qui les dépassent, nous tombons sur des apories qui ne peuvent pas mener bien loin. Le « pouvoir d'achat », à n'en pas douter, est un thème de la classe globale des consommateurs, certainement pas celui de citoyens nationaux.

Commenter cet article